À propos de nous

Implication sociale

Sensible aux causes sociales, le Verger LaPommalbonne collabore avec la fondation Rock Guertin. Il donne directement à cette fondation 1$ par sac de pommes de 20 livres vendu. Le montant distribué à cet organisme est environ 2000.00$ par année. Grâce à la générosité de notre clientèle et à notre engagement, l’avenir ne sera que meilleur pour les plus démunis! Verger LaPommalbonne tient à remercier tous ses clients et visiteurs pour leur générosité!

 

Historique

Mot du propriétaire:

«Ma jeunesse s'est déroulée sur une ferme à Coaticook. Cela a été très formateur pour moi: j'ai toujours apprécié le contact avec la nature. J'ai fait ''l'école des pommes'' ici, à Compton, au Verger Gagnon où j'ai travaillé pendant de nombreuses années. J'ai tout appris avec Gilles, Hertel et Marcel Gagnon, des gars qui connaissent la culture de la pomme et ses défis. Ubald, leur père, est celui qui a introduit la pomme à Compton dans les années trente. Il a été le premier à voir que le microclimat comptonnois favorisait cette culture. C'est lui qui a ouvert le chemin à plusieurs producteurs à Compton. C'est grâce à lui si dans la région de Sherbrooke et Coaticook, Compton = pommes .

C’est en 1997 que j'ai fait l’acquisition du Verger LaPommalbonne. Avant cela, j'ai été propriétaire d'une ferme pendant 18 ans, mais j'ai finalement choisi de me consacrer aux fruits.

Aujourd’hui, vous pouvez toujours me croiser autour du kiosque ou dans le verger, à me préoccuper de la santé de la nature qui l’entoure, avec, comme bras droit, mon fils David.

Toujours dans le soucis environnementaliste, nous employons au Verger La Pommalbonne, une approche la plus respectueuse possible de la nature, aidés par les conseillers du Club Agroenvironnemental de l'Estrie (CAE). Nous travaillons pour un environnement meilleur.

J'accorde aussi énormément d'importance à l'ambiance familiale qui règne ici. Mon fils sera probablement pomiculteur, son grand-père et son arrière grand-père l'ont été. Ainsi, la tradition de la pomiculture se perpétue en famille. Je suppose que vous ne manquerez pas de remarquer cette ambiance chaleureuse entretenue par d'autres membres de ma famille qui travaillent avec moi.»

Germain Lafond, propriétaire